OLY Be: Vivre pleinement par le sport grâce à 2 clics

OLY Be: Vivre pleinement par le sport grâce à 2 clics
  • Raconte nous ce qui t'a poussé à créer OLY Be?

Avant de fonder OLY Be, j’ai travaillé 10 ans chez Philips, aux Pays Bas et en France.

J’avais un bon salaire, des supers collègues qui étaient devenus des amis pour la plupart. J’avais aussi l’opportunité de voyager et de travailler dans un environnement international. Au bureau c’était top, on avait une salle de sport, une conciergerie, de grands espaces. J’étais donc plutôt heureuse !

Et puis on m’a donné l’opportunité chez Philips de mener un certain nombre de projets d’intrapreneuriat, c’est-à-dire d’entrepreneuriat mais au sein de l’entreprise et ça m’a donné le goût de l’exploration, de la prise de décision rapide, de me confronter avec des sujets très variés et de rencontrer des gens inspirants au quotidien. En fait je me suis sentie tellement vivante que j’ai eu envie d’en faire mon quotidien et de lancer ma propre entreprise. C’est comme ça qu’OLY Be est né.

 

  • Quelle est la mission d'OLY Be?

Notre mission est de donner aux citadins les clés pour vivre pleinement par le sport et le bien-être.

Cela se traduit aujourd’hui par la possibilité de réserver en 2 clics un cours de Yoga, de Pilates ou de Méditation chez soi, dans son quartier ou son entreprise.

 

  • Quelles ont été les étapes de l'expansion française?

Nous avons d’abord commencé par nous implanter à Paris et à créer notre communauté de OLY Bees. Nous avons ensuite eu des demandes de la communauté pour créer des cours dans d’autres villes. La première étape a été de trouver des lieux et la seconde des ambassadrices OLY Be qui puissent être nos porte-drapeau localement.

 

  • Quels sont tes apprentissages principaux liés au recrutement de ton équipe?

La première chose qui me vient en tête c’est que le fait de créer des emplois me remplit de joie et de fierté, j’ai vraiment le sentiment de contribuer de façon positive à la société. On dit beaucoup que tout est compliqué en France mais les formalités pour monter sa boîte sont en réalité très simples. Pôle emploi est quand même le premier investisseur de France, ce qui a été mon cas ! En embauchant, non seulement je créé une équipe avec qui je vis l’aventure OLY Be au quotidien, mais en plus je « give back », c’est-à-dire que je rends un peu de ce qui m’a été donné au départ. Ce cercle vertueux est important pour moi !

 

  • Peux tu nous parler des challenges les plus marquants de l'aventure? Comment les as tu resolus ou surmontés?

Les challenges sont quotidiens ! Il n’y a pas de recette magique pour les résoudre si ce n’est prendre du recul et s’y atteler pour trouver des solutions, step by step. Cela dit j’ai 2 « trucs » que j’essaye d’appliquer au maximum quand je me retrouve un peu coincée dans une situation : relativiser (en général personne ne va mourir) et demander conseil à mon entourage. J’ai en effet depuis le début veillé à m’entourer de « coachs » et de « mentors » que je peux solliciter quand j’ai besoin d’un avis.

 

  • Y a t il un conseil que tu aurais aimé que quelqu'un te donne avant de te lancer dans l'aventure entrepreneuriale?

Dans la mesure où j’ai lancé OLY Be seule, sans associés, je savais que ce serait plus dur. J’ai donc beaucoup travaillé au fait de me constituer un réseau dès le démarrage d’OLY Be. J’ai rencontré énormément de gens les premiers mois. Et par conséquent, récolté de nombreux conseils qui m’ont été très utiles : le fait que ce n’est pas l’idée qui compte mais son exécution, l’importance du focus dans l’exécution, de s’entourer des bonnes personnes dès le départ, de tester son idée en pratique le plus vite possible même avec 2 bouts de ficelle, etc.

Le seul conseil qui m’ait peut-être manqué au départ, c’est de prendre un bureau dans un espace de co-working ou autre plus vite. Le fait de bosser de chez moi a été assez pesant au bout de quelques mois.

 

  • Quelle est la vision d'OLY Be dans un futur proche?

Devenir LA marque de référence dans le yoga et les autre pratiques douces dans le monde !

 

  • Peux tu partager un élément particulièrment drôle du quotidien d'OLY Be?

Généralement on fait une courte pause avec l’équipe vers 17h et on regarde le compte Instagram de Celeste Barber. A chaque fois ça nous fait tellement marrer qu’on repart boostés pour la dernière ligne droite de la journée !

 

  • Que veux représente le mot "Kindness" pour toi?

La gentillesse pour moi c’est traiter chaque personne avec respect, honnêteté et bienveillance.

 

Merci à Gaëlle d'avoir pris le temps de nous répondre!

www.olybe.com

Retrouvez OLY Be sur Facebook et sur Instagram


Older Post Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published